Ostéopathie
pour la femme et la grossesse

Pendant la grossesse, le corps de la femme va connaître d’importantes modifications corporelles étagées sur une quarantaine de semaines pour faciliter le développement du bébé.

Un accompagnement ostéopathique mois par mois avant, pendant et après la grossesse apporterait à la future maman et à son bébé un bien-être.  Elle permettrait une meilleure adaptation de son corps aux changements et aux contraintes tissulaires multiples et abdominales liés à la grossesse. 

Le but est d’assister le processus naturel pour maximiser les capacités corporelles de s’ajuster et de compenser les changements de la manière la plus efficace, avec l’aide de la maman et du bébé, le tout avec un minimum de douleur et d’inconfort.

 

Les troubles fonctionnels de la grossesse sont généralement :

  • Mécaniques : douleurs coccygiennes, vertébrales ou sciatique par l’assouplissement musculaire, ligaments et tissus de soutien. 
  • Digestifs : nausées, vomissements, remontées acides, digestions difficiles
  • Uro-gynécologiques : infections urinaires, mycoses, sensations de pesanteur
  • Obstétricaux : présentations difficiles, contractions ou spasmes utérins.
  • Posturaux : via une prise de poids, modification de cambrure lombaire, modification du centre de gravité

 

Ces modifications peuvent faire apparaître des douleurs ou aggraver certains troubles déjà présents.

L’emploi de techniques confortables et des positions respectueuses de la femme enceinte, l'ostéopathe va aider à retrouver un équilibre tissulaire pour tendre vers un soulagement des douleurs.

Après l’accouchement, l’ostéopathie permet la restauration de la mécanique normale du dos et du bassin permettant une optimisation de l’organisme à la vie active.
Certaines femmes commencent à ressentir de manière constante des problèmes de dos qu’après la naissance.
 
Les mères qui allaitent, font souvent l’expérience de douleurs de dos ou des épaules, en lien avec leur position. L’ostéopathie peut contribuer à atténuer ce malaise, ainsi que de promouvoir une meilleure circulation sanguine et lymphatique au niveau de la poitrine.

L’ostéopathie ne dispense néanmoins en aucun cas la future maman d’un suivi obstétrical conventionnel. Elle s’intègre à part entière dans le suivi de la grossesse par l’équipe médicale (sage-femme, gynécologue et obstétricien).
 

Peut-on recourir à l'ostéopathie en étant enceinte ?

Oui, des précautions supplémentaires seront prises en conséquence en vue d'assurer votre sécurité et celle de votre enfant lors de la séance. 
Tel que pour un petit enfant, les techniques auront pour but de dérouler les tissus, sans force. 

"Je souffre de vaginisme, comment se déroulerait une séance ?"

Question fréquente qui est demandée en catimini, dont voici les réponses les plus souvent attendues:
Premièrement habillée: la séance se déroulera comme n'importe quelle séance d'ostéopathie!
Deuxièmement aucune manipulation ne concernera le vagin ou le rectum.

J'ai peur de consulter un ostéopathe pour mon bébé, va-t-on le faire craquer ?

Le terme manipulation est porteur de nombreux sens dont celui du craquement. Le déroulement d'une séance en ostéopathie pour un enfant est confortable avec des techniques de libérations de tensions en déroulant le tissu organique. Aucune technique ne se pratique en force.

Qui suis-je ?

  • Ostéopathe D.O., Diplômé en 6 ans de l'école Eurosteo à Aix-en-Provence.
    Ecole agréée par le ministère de la Santé
  • Infirmier DE Bruxelles 2011
  • Ostéopathe crânienne de l'enfant de 4 à 10 ans
  • Ostéopathe pédiatrique et femme enceinte
  • Fascia-thérapie

L'avis des patients

L'avis de mes patients
note-4

" Ostéopathe, l'écoute et doux dans ses manipulations "

Marie M. - Nice

L'avis de mes patients
note-4.5

" Ostéopathe, l'écoute et doux dans ses manipulations "

Marie M. - Nice

L'avis de mes patients
note-5

" Ostéopathe, l'écoute et doux dans ses manipulations "

Marie M. - Nice

Prendre un rendez-vous

Question

Une question ?